Les plus gros krachs boursiers dans le monde

Définition du krach boursier

Afin de définir ce que signifie un krach boursier, il est primordial de se pencher sur le marché des actions, représenté dans la Bourse. Un « krach » va alors signifier une chute du cours des actions sur la place ou les places financière(s) de plus de 20%. Cette chute va alors marquer potentiellement le début d’une crise financière d’ampleur majeure la plupart du temps aux conséquences multiples, sur l’ensemble de la population de près ou de loin impliquée dans les marchés financiers. Un krach est alors lié à une bulle spéculative formée par les investisseurs de la bourse et il résulte de son explosion.

Quelles causes sont à l’origine des krachs boursiers ?

krach boursier

Lorsque l’on parle de krach boursier, il est important de se pencher sur ce qui est en mesure de le causer. Plusieurs hypothèses peuvent être envisagées même si la plus fréquente se trouve être un enchainement très spécifique, menant à l’éclatement de la bulle spéculative.

  • Dans un premier temps, on constate une réelle croissance de l’économie.
  • Par la suite, les actions se voient attribuer une hausse qui est généralisée.
  • Les investisseurs, suite à cette hausse, souhaitent acquérir des actions de manière immédiate.
  • L’afflux de nouveaux investisseurs conduit alors à une surévaluation du marché boursier ce qui provoque une forme de décalage en prix d’actions et réelle économie.
  • A la suite de cette période d’euphorie, certains investisseurs plus méfiants se rendent compte de la surévaluation des actions.
  • Ils souhaitent alors dans la panique, vendre leurs actions au plus vite de manière massive.
  • La recherche de la vente massive va alors provoquer une chute des cours boursiers de manière infernale et ainsi, engendrer le krach boursier.

Cet enchaînement d’événements est ainsi amplifié de manière importante par l’utilisation d’internet et des échanges facilités.

Les conséquences dévastatrices d’un krach boursier

Comme nous l’avons dit précédemment, un krach boursier résulte de l’éclatement de la bulle spéculative. Cette chute brutale peut ou non entraîner une crise économique, grande dépression  ou de manière générale, des difficultés économiques. Deux conséquences majeures sont potentiellement envisageables.

  • Une diminution de la consommation, entrainée par la baisse de la richesse des détenteurs d’actions dont les cours ont fortement chuté. Cette diminution s’explique aussi par leur volonté de rétablir leur patrimoine en épargnant le plus possible. La diminution de la consommation est aussi impacté par les éventuels prêts contractés par les ménages, dans l’optique d’investir de plus en plus lors de la phase dite « d’euphorie ».
  • Dans le même temps, on peut s’apercevoir que les ménages et entrepreneurs qui voient venir la crise économique suite au krach boursier vont plutôt adopter une forme de méfiance, notamment puisque les difficultés des spéculateurs vont se répercuter sur les banques et donc, les ménages et entreprises avec dans le même temps, des risques importants de faillites et un durcissement de l’accès au prêt bancaire.

Les différents krachs boursiers à travers l’histoire

 

1929 Le « jeudi noir » qui précéda la grande dépression de 1930

Le 24 octobre 1929, au lendemain de la première guerre mondiale, à New York se déroulait le plus célèbre et grave événement de l’histoire de la bourse. Wall Street se retrouve alors sous le flot des ventes de titre avec un chiffre important : 13 millions de titres vendus et une bourse qui s’effondre, après une décennie de spéculation financière. Après un investissement massif de la part des ménages dans les années 1920 suite à la reprise économique, nombreux sont ceux qui viennent à s’endetter pour acquérir des actions en bourse. Cependant, à l’aube de cette crise, les cours viennent à baisser et la panique s’empare des investisseurs, panique qui mènera à l’une des plus grandes crises financières de l’histoire des Etats Unis en plongeant le pays dans la grande Dépression qui va se propager ailleurs dans le monde jusqu’en Europe, et va même permettre à Hitler d’accéder au pouvoir en Allemagne.

 

2000 la crise de « la bulle d’internet »

Mars 2000. Ce que l’on nommera plus tard « krach boursier rampant » marque l’histoire avec l’éclatement de la bulle d’internet. Touchant les secteurs de l’informatique et des télécommunications, le krach boursier des années 2000 va ainsi s’étendre sur une période de trois ans. La cause ? Un investissement massif par des investisseurs dans ces secteurs, convaincus qu’il y aurait à la clé des gains importants. Les valeurs boursières de ces entreprises ayant augmenter sans lien avec leur chiffre d’affaires, certains se sont alors rendu compte du danger et ont souhaiter vendre au plus vite leurs actions en bourse. Les conséquences de cette crise vont ainsi se propager à l’Europe entière, et vont avoir des conséquences importantes sur les ménages et entreprises avec des faillites historiques comme Enron, Worldcom mais aussi des sauvetages comme Vivendi ou France télécom, aujourd’hui Orange.      

 

2008 les subprimes et leurs conséquences

 

Aux Etats-Unis, en 2007-2008, la bourse financière américaine s’effondre. En effet depuis les années 2000 il était assez populaire de contracter des prêts hypothécaires, « subprimes » en anglais malgré le fait qu’ils représentent un risque important. Les banques permettent alors à des spéculateurs peu scrupuleux d’avoir accès aux subprimes et c’est dès 2007 que le marché de l’immobilier s’effondre devant la multiplication des absences de paiement. 2008 marque ainsi la fin d’une des plus grandes banques américaine : « Lehman Brothers ». Cette crise s’étend alors au monde entier et va avoir des conséquences terribles pour l’économie des pays Européens. En France comme dans les autres pays en Europe, c’est à cette période que l’on vivra une crise qui aura un impact majeur sur les ménages et les entreprises.

2020 Le covid et la crise en Ukraine,

La plus récente crise de notre histoire. 2020, une maladie tend à envahir l’ensemble de la planète. Les pays, les uns après les autres, confinent leur territoire. Cette fermeture brutale des échanges va alors plonger le monde dans une crise financière grave et provoquer le krach boursier de 2020. La cause originelle de ce krach se trouve être une absence d’accord sur les prix du pétrole entre la Russie et l’OPEP, désaccord qui va ainsi entrainer la chute des cours du pétrole au déclanchement des premières mesures de confinement, dès le 24 février 2020. Un second krach à lieu le 12 mars avec des pertes de 12% ce qui est le pire record du CAC 40 depuis sa création.

Cependant, la chute des cours du pétrole ne fait que commencer et va impacter toute l’économie française et mondiale. Aujourd’hui, en 2022, nous assistons au conflit qui oppose l’Ukraine à la Russie. Ce conflit pourrait très probablement entrainer un nouveau Krach boursier, c’est ce que nous verrons dans les mois à venir.

 

Share:

More Posts

Que veut dire GAFAM ?

Que signifie l’acronyme GAFAM Depuis les années 90 et jusqu’à aujourd’hui, de nombreux changements ont pu avoir lieu en France et dans le monde, des

crypto

Quelles cryptomonnaies acheter en ce moment ?

Les cryptomonnaies sont des devises numériques qui peuvent être exploitées sans la présence d’une banque centrale. La plupart reposent sur une technologie appelée « Blockchain ». Les

bourse

La Bourse pour les débutants

La Bourse est un endroit dans lequel s’échange des titres financiers. Le nom « bourse » vient du nom « Van der Beurse » qui était une famille de

Une question ?